Fleurs du pays

Lathrée clandestine

Fleur Insolite ! , plus que bizarre !!!
Charade :
« Je suis entièrement violette, je pousse au printemps en sous-bois, je fais des fleurs, sans avoir aucune feuille…qui suis-je ??? »
Pour vous aider, voici même le détail de ma fleur…sortez vos flores et cherchez !!!
Réponse :
« Je suis lathréa clandestina, drôle de nom !, on m’appelle plus simplement la lathrée clandestine ou tout simplement : « la clandestine »
Lieu de vie :
On me rencontre au printemps dans les sous-bois humides ou frais, j’aime les bords des ruisseaux, la compagnie des peupliers, des saules, des chênes ou des noisetiers.
Je n’ai pas de feuilles car je parasite ces arbres. J’ai sous terre des « suçoirs » qui pénètrent dans les racines des arbres et j’y pompe leur sève, c’est fort pratique, non !!!, je vis à leur dépens…cela ne les gêne pas trop car, je ne puise qu’un peu de sève seulement au printemps ! Le reste du temps, vous ne me verrez pas, et pour cause, je dors sous terre…, ce n’est pas pour rien que l’on m’appelle : « la CLANDESTINE » !!!
Mes fleurs donnent des fruits, qui une fois secs sont projetés très loin, ce qui me permet de migrer et de coloniser le milieu ; mais il me faudra de la patience pour voir mes enfants !!! 10 ans c’est le temps que mettront mes « rejetons » pour sortir de terre et faire leurs premières fleurs. Le plus important se passe sous terre, les jeunes plantules doivent installer tout un système radiculaire nécessaire pour capter la sève des arbres …et cela prend énormément de temps.
Alors maintenant, cher visiteur, tu sais tout de ma vie. Regarde moi bien, prends moi en photo si tu veux, ne me marche surtout pas dessus…, je suis la « clandestine », je ne fais sur terre qu’une brève apparition chaque année au printemps. Mais je suis fidèle je reviendrai l’an prochain au même endroit.
Huguette
(Caractéristiques tirées de la flore)

Erythronium dens-canis

La Dent-de-Chien ou Erythronium dens-canis, une fleur remarquable de nos campagnes

 

L'Erythronium dens-canis est une fleur rare de moyenne montagne, qui ne peut être confondue avec aucune autre.Goutets 01

Cette fleur appelée "Dent-de-chien" à cause de la forme du bulbe qui rappelle une canine recourbée de chien, est de couleur rose-violet vif et fait penser à un lys miniature.

Elle pousse dans la profondeur des sous-bois, en terrain acide, et en moyenne altitude, donc en particulier dans le sud du massif central ou dans les pyrénées, ainsi que dans les contreforts des alpes. Elle ne pousse pas partout, et est donc assez rare. Cependant, lorsqu'elle est présente, elle n'est pas loin de former de véritables prairies dans les sous-bois de hêtres ou de châtaigniers.
Ces fleurs à six pétales rose-violet sont colorées de jaune vif à la base, près des étamines. Elle se présente sous la forme d'une étoile à six branches lorsque ses pétales sont grand ouverts, mais ces derniers peuvent se recourber à 90 degrés vers le bas, ou plutôt vers la tige. Ses étamines sont blanches avec des extrémités pourpre foncé à noir, suivant l'éclairage.Goutets 02

La Dent-de-chien est la seule espèce d'Erythronium présente en France, mais les représentants de ce genre sont nombreux dans le monde et ont tous la même caractéristique distinctive : le bulbe, profondément enterré à 15 cm sous le sol, est recourbé en forme de canine de chien. On en compte donc 27 espèces dans le monde, principalement aux états-unis.

Les plantes de ce genre ressemblent toutes à de petits lys, avec soit une fleur unique, soit un groupe de fleurs en haut de la tige. Leurs couleurs sont variées, jaunes, violettes ou blanches, mais elles ont toutes les feuilles tachetées ou marbrées de vert plus foncé, ce qui, dans les pays anglo-saxons les fait appeler "trout lily", (lys-truite, littéralement) la truite arc-en-ciel présentant des tâches similaires.

La forme générale de la Dent-de-chien est celle d'une plante de 10 à 20 centimètres de haut. la tige est rougeatre et dépourvue de feuilles. Les feuilles sont vert soutenu tacheté de marron, et partent de la base du pied en s'étalant près du sol. La fleur est unique pour l'espèce française "Erythronium dens-canis", elle fait 5 à 7 cm de diamètre au maximum.

Sa floraison a lieu au printemps, plutôt au mois d'avril selon mes observations, mais cela peut varier avec l'altitude, car les saisons sont souvent décalées en fonction du lieu, de la latitude ou de l'altitude.

Les fleurs photographiées dans cet article poussent dans les moyennes montagnes du Nord-Ouest de l'Aveyron, à 500 mètres d'altitude, dans des bois de hêtres et de châtaigners, plutôt sur des faces au Nord-Ouest.
Si vous trouvez des Dents-de-chien près de chez vous, surtout, n'en faites pas de bouquets, ne les cueillez pas, et ne les arrachez pas ! Bien d'autres fleurs moins rares feront l'affaire ! Contentez vous de prendre plaisir à les admirer car elles sont aussi rares que belles !
Et du reste, comme beaucoup de fleurs sauvages, les tentatives de transplantation dans un jardin sont vouées à l'échec, cette plante ayant besoin d'une lumière et d'une humidité ambiante que seul peut procurer la présence de grands arbres autour d'elle. De plus, sa floraison a lieu au bout de 4 à 5 ans après la plantation. Le jeu n'en vaut donc pas la chandelle.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire