Bandes dessinées

Galerie

Le retour à la Terre

  •  
  • Le retour à la terre, 1 : La vraie vie
  • Edition:
  • ISBN-13:  

Présentation de l'éditeur:

Ah, la campagne, les petites fleurs, les bébêtes qui montent qui montent, et tout et tout... Quel citadin n'a rêvé d'aller s'y ressourcer ? Manu Larcenet a chopé le virus l'an dernier. A lui et à Mariette, sa compagne, le gazouillis des oiseaux, le doux bruit des ruisseaux et tout et tout ! Quand, comme Manu, on a passé sa vie en banlieue parisienne, ça change. Toujours timide, Manu était à cent années-lumière d'imaginer que le récit de sa nouvelle vie pouvait intéresser le moindre lecteur. Et puis, il est difficile de s'occuper d'un châtaignier de 45 mètres déposé dans son jardin par des voisins sympas tout en s'observant par la fenêtre !

Heureusement, parmi les amis venus découvrir le nouveau monde de l'auteur des Cosmonautes du Futur, se trouvait Ferri, l'homme qui raconte les folles aventures d'Aimé Lacapelle, le détective paysan qui trace son sillon dans Fluide Glacial. C'est Ferri qui s'est collé au récit des avatars de nos deux citadins depuis leur arrivée aux Ravenelles, 89 habitants (dont une jolie boulangère).

Mais tout n'est pas rose quand on se met au vert ! Quel citadin exilé, n'a pas ressenti sur le coup de 18h le manque lancinant du bruit du Périf ? L'eau-de-vie de M. Henri le proprio peut consoler, mais on sent parfois le besoin d'un réconfort moral. Problème, allez dénicher un psy aux Ravenelles (89 hab.) ! Il serait plus facile d'y trouver un ancien maire ruiné par le fisc et installé, à poil et barbu, dans un arbre centenaire. C'est dire !

D'autant que certains effets secondaires sont redoutables. Manu, guitariste et chanteur punk plutôt urbain (avec des accents hardcore assez prononcés), concocte désormais des ritournelles que ne renieraient pas Francis Cabrel. C'est ça aussi, vivre aux Ravenelles (89 h.) ! Tête des Groggies, l'ancien groupe rock du Manu de Juvisy, lorsqu'ils déboulent en visite ! Ça sera l'occasion de découvrir que M. Henri se débrouille comme un chef à l'accordéon. Dès qu'il comprendra qu'il doit jouer en mi majeur et non en sol, ça promet des boeufs campagnards du feu de Dieu !

Pas chiens, Larcenet et Ferri traitent ce retour à la terre par histoires courtes d'une demi-page. 90 (bonnes) idées en 45 planches ! Ça rend généreux la vie au grand air ! Sitôt l'album refermé, on rêve d'une suite. Peut-être Manu nous présentera-t-il alors la boulangère des Ravenelles (89 h.) !

 

Commentaire de nos lecteurs:

Toujours dans la série bandes dessinées, en beaucoup plus léger, je conseille "Le retour à la terre" de Jean Yves Ferri et Manu Larcenet. Les six volumes sont consacrés à l'adaptation (amusante et néanmoins difficile...!) d'un parisien qui s'installe dans un coin reculé de la campagne française...et non, cela ne se passe pas en Ariège, il existe d'autres coins perdus, c'est la première révélation de cette histoire...!! Je ne sais pas si cela vous fera le même effet qu'à moi mais je peux mettre un nom local sur chacun des personnages décrits dans ces BD !

Annick

 

ean-Yves Ferri est né en 1959. Il a publié des séries telles que "Le Retour à la Terre" (Dargaud, avec Manu Larcenet au dessin) et en tant qu'auteur complet : "Aimé Lacapelle" (Fluide Glacial) ou "De Gaulle à la plage" (Dargaud) ... Il a été choisi en 2013 par les éditions Hachette pour donner une suite aux aventures d'Astérix ("Astérix chez les Pictes", "Le papyrus de César", "La transitalique"...)

Nombre de ses albums témoignent de son penchant pour un imaginaire campagnard, mélancolique et drôle. Ainsi ses "Fables Autonomes" (Fluide Glacial), sorte d'hymne pour rire au Middle-West façon « Raisins de la colère » ou bien "Les aventures d' Aimé Lacapelle", qui relatent les enquêtes d'un policier monté agricole dans le Tarn profond.

 

En dessinant "De Gaulle à la plage", album anachronique et balnéaire, Ferri nous dresse un tableau imaginaire des vacances du Général dont il fait une sorte de cousin éloigné du Monsieur Hulot de Jacques Tati.

 

Enfin, les tomes du "Sens de la vis" (Éditions les Rêveurs), sont des tentatives de contes zen pour rire, avec la complicité graphique de Manu Larcenet.

Entre un "Retour à la Terre" et un opus d'"Astérix", le Ferri dessinateur travaille aussi à un prochain "De Gaulle à Londres" dans le format du strip qui est son registre de prédilection.

Algues vertes, l'histoire interdite

  • Algues 1
  •  
  • Edition: Delcourt
  • ISBN-13:   9782413010364

Présentation de l'éditeur:

"Pas moins de 3 hommes et 40 animaux ont été retrouvés morts sur les plages bretonnes. L'identité du tueur est un secret de polichinelle: les algues vertes. Un demi-siècle de fabrique du silence raconté dans une enquête fleuve. Des échantillons qui disparaissent dans les laboratoires, des corps enterrés avant d'être autopsiés, des jeux d'influence, des pressions et un silence de plomb. L'intrigue a pour décor le littoral breton et elle se joue depuis des dizaines d'années. Inès Léraud et Pierre Van Hove proposent une enquête sans précédent, faisant intervenir lanceurs d'alerte, scientifiques, agriculteurs et politiques."

 

Commentaire de nos lecteurs:

Puisque nous avons tous le temps (...!!), je voudrais partager avec vous mes dernières lectures. Dans un genre différent et très subversif (de circonstance en cette période difficile !), j'ai beaucoup apprécié "Algues vertes, l'histoire interdite". C'est la chronique très documentée de l'affaire bretonne bien connue (?) sous forme de bande dessinée. Les auteurs sont la journaliste Inès Leraud assistée du dessinateur Pierre Van Hove.

Annick

Ines leraud

Inès Léraud, née à Saumur en 1981, est une journaliste et documentariste française

Vous devez être connecté pour poster un commentaire