Romans et fictions

Galerie

Débâcle

  • Editeur : Actes Sud Editions (7 février 2018)
  • ISBN-13:  978-2330092658

Présentation de l'éditeur:

A Bovenmeer, un petit village flamand, seuls trois bébés sont nés en 1988 : Laurens, Pim et Eva. Enfants, les "trois mousquetaires" sont inséparables, mais à l'adolescence leurs rapports, insidieusement, se fissurent. Un été de canicule, les deux garçons conçoivent un plan : faire se déshabiller devant eux, et plus si possible, les plus jolies filles du village. Pour cela, ils imaginent un stratagème : la candidate devra résoudre une énigme en posant des questions ; à chaque erreur, il lui faudra enlever un vêtement. Eva doit fournir l'énigme et servir d'arbitre si elle veut rester dans la bande. Elle accepte, sans savoir encore que cet "été meurtrier" la marquera à jamais. Treize ans plus tard, devenue adulte, Eva retourne pour la première fois dans son village natal. Cette fois, c'est elle qui a un plan...

Commentaire de nos lecteurs:

Après moult hésitations, pour celles et ceux qui apprécient les romans "dérangeants", je conseille (?) la lecture de " Débâcle" par Lize Spit. J'ai eu besoin d'un peu de temps pour me plonger dans ce livre, entre sa construction qui oscille de passé à présent, les jeux d'enfants qui démarrent très "soft" (pour ne pas dire rasoir !). Puis j'ai fini par comprendre que l'auteur voulait résolument nous mener quelque part et une curiosité maladive m'a contrainte à dévorer la suite. Je n'ai pas été déçue...

Annick

Lize spit

 

Lize Spit est née en 1988 et a grandi dans la région d'Anvers. Après des études de cinéma, elle enseigne à Bruxelles, où elle vit, l'écriture de scénarios. Son premier roman lui a valu trois prix littéraires importants aux Pays-Bas et en Belgique.

Toutes les femmes sauf une


ISBN : 2213699399

Présentation de l'éditeur:

Dans une maternité, une femme épuisée, sous perfusion. Elle vient d’accoucher d’une fille, Adèle, et contemple le berceau, entre amour, colère et désespoir. Quelque chose la terrifie au point de la tenir éveillée, de s’interdire tout repos : la loi de la reproduction. De génération en génération, les femmes de sa lignée transportent la blessure de leur condition dans une chaîne désolidarisée, sans merci, où chacune paye l’ardoise de la précédente. Elle le sait, elle en résulte, faite de l’histoire et de la douleur de ses aînées. Elle voudrait que ça s’arrête. Qu’Adèle soit neuve, libre.
Alors comme on vide les armoires, comme on nettoie, elle raconte. Adressant à Adèle le récit de son enfance, elle explore la fabrique silencieuse de la haine de soi qui s’hérite aussi bien que les meubles et la vaisselle. Défiance du corps, diabolisation de la séduction, ravages discrets de la jalousie mère-fille… Elle offre à Adèle un portrait tourmenté de la condition féminine, où le tort fait aux femmes par les femmes apparaît dans sa violence ordinaire.
Et c’est véritablement un cadeau. Car en mettant à nu, rouage après rouage, la mécanique de la transmission, elle pourrait parvenir à la détruire.

Commentaire de nos lecteurs:

Le cri du coeur d'une femme dressée-blessée par les générations féminines antérieures qui s'adresse à sa fille nouvellement née. Très poignant, voire dérangeant...

.Annick

Maria Pourchet

Maria Pourchet

Après des études de sociologie qu’elle poursuit tout en travaillant au Républicain Lorrain (presse quotidienne Metz), elle s’installe à Paris. Elle y dispense des cours (sociologie de la culture) à l’Université de Paris 10 Nanterre, puis travaille comme consultante, notamment auprès d’équipements culturels, à partir de 2006. Elle a enquêté, dans le cadre de ses missions, sur les pratiques de lecture, la prescription littéraire et la promotion du livre.

Parallèlement, elle « pige » pour la télévision. En 2009, elle écrit et co-réalise (avec Bernard Faroux) un premier documentaire Des écrivains sur un plateau : une histoire du livre à la télévision (1950-2008), diffusé sur France 2. Elle participe depuis au développement de différents projets de fictions ou de documentaires de télévision.

Avancer est son premier roman.

CONTINUER

  • ISBN-13: 978-2707329837

Présentation de l'éditeur:

Sibylle, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Comment en est-elle arrivée là ? Comment a-t-elle pu laisser passer sa vie sans elle ?

Commentaire de nos lecteurs:

Oui, j'ai beaucoup aimé le dernier livre de Laurent Mauvignier "Continuer"

Une mère divorcée, un peu perdue et son fils de 15 ans, en perdition lui aussi, qui se laisse entrainer dans une soirée sordide et assiste passif au viol d'une jeune fille.

"Continuer" c'est la chevauchée de la dernière chance pour cette femme et son fils. Elle abandonne tout et nous propulse dans une cavale au fin fond de l' Asie centrale.

Un voyage initiatique, plein de silence, d'incompréhension et d'amour. ... Bref, j'ai aimé ce roman d'aventures.

Elisabeth

PS: Bien aimé aussi "Therapy" de David Lodge et "Deaf Sentence" du même auteur.

Résultat de recherche d'images pour "Laurent Mauvignier"

Laurent Mauvignier

Le philosophe qui n'était pas sage

  • Edition: Pocket
  • ISBN-13:  78-2266234870

Présentation de l'éditeur:

Une tribu au cœur de la forêt tropicale, reconnue peuple le plus heureux de la terre. Survient Sandro, jeune philosophe. Poussé par une vengeance personnelle, il fait le vœu de détruire l’équilibre de ses habitants et de les rendre malheureux à vie. Il va devoir affronter Elianta, une jeune femme qui se bat pour lui résister, déterminée à protéger son peuple. « La forêt tropicale semblait retenir son souffle dans la chaleur moite du crépuscule. Assise devant l'entrée de sa hutte, Élianta tourna les yeux vers Sandro qui s'avançait. Pourquoi ce mystérieux étranger, que l'on disait philosophe, s'acharnait-il à détruire secrètement la paix et la sérénité de sa tribu ? Elle ne reconnaissait plus ses proches, ne comprenait plus leurs réactions... Qu'avaient-ils fait pour mériter ça ? D'heure en heure, Élianta sentait monter en elle sa détermination à protéger son peuple. Jamais elle ne laisserait cet homme jouer avec le bonheur des siens. »

Commentaire de nos lecteurs:

je conseille "le philosophe qui n'était pas sage" de Laurent Gounelle ou comment détruire le bonheur d'une tribu d'Amazonie avec surprise à la clé...!

Annick

Laurent Gounelle

Laurent Gounelle

Vers la beauté

Présentation de l'éditeur:

Un professeur d'histoire de l'art (à Lyon) arrête tout, et tout contact humain, pour postuler un emploi de gardien au Musée d'Orsay à Paris, sans fournir d'explication.

L'entretien d'embauche mené avec la DRH Mathilde se passant bien, il souhaite la rencontrer à nouveau, et pour cela, par deux fois, intervient durant une visite guidée , à l'exposition Modigliani, pour corriger le guide.

Cette rééducation sociale (p. 28) inadaptée perturbe également Mathilde. Amené à démissionner, il finit par l'entraîner à Lyon pour un week-end, tout lui révéler de ses problèmes, consécutifs à la disparition et à la mort de Camille, une jeune étudiante douée, qui pourrait être morte suite à une réponse inappropriée à un contrôle. Il accepte de se présenter au domicile des parents de Camille.

Camille a été un rayon de soleil pour Yvan. La défloration a été un viol et un traumatisme, avec fissure, dépression, redoublement, passage inespéré en terminale, inscription aux Beaux-Arts, rechute, disparition...

Commentaire de nos lecteurs:

"Vers la beauté" de David Foenkinos est un ode magnifique à l'art pictural, une solution pour effacer certaines laideurs du monde. L'auteur y décrit en parallèle les destins d'un professeur d'art et d'une jeune fille traumatisée... Je n'en dirai pas plus !

Annick

Description de cette image, également commentée ci-après

David Foenkinos

Vous devez être connecté pour poster un commentaire